Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : https://di.univ-blida.dz/jspui/handle/123456789/12674
Affichage complet
Élément Dublin CoreValeurLangue
dc.contributor.authorKhider, Hadjer-
dc.date.accessioned2021-11-03T09:56:46Z-
dc.date.available2021-11-03T09:56:46Z-
dc.date.issued2012-
dc.identifier.citationBlidafr_FR
dc.identifier.urihttp://di.univ-blida.dz:8080/jspui/handle/123456789/12674-
dc.descriptionBibliogr.Support papier + 4 cd rom.189 p.fr_FR
dc.description.abstractLes techniques de programmation et les méthodologies liées ont fortement évoluées tout au long de l’histoire de l’informatique avec l’évolution des systèmes logiciels, ces systèmes ont en effet tendance à devenir de plus en plus complexes. La programmation à base de composants logiciels a prouvé ses intérêts dans la maitrise de la complexité des logiciels conçus et devenu un facteur critique dans la réussite de développement des projets logiciels en facilitant la maintenance et l’évolution du logiciel et autorisant le développement des systèmes volumineux en termes de taille mais aussi de complexité. Ce style de programmation promet la réutilisation, mais est confronté aux problèmes de dispersion et de mélange de code représentant des propriétés transversales. L’application de la programmation par aspects (AOP) sur les composants logiciels permet de faire face à ces problèmes. La programmation dite par aspect permettant de gérer, de manière modulaire, ces préoccupations en les séparant du code de base. La Programmation orienté aspect, un nouveau paradigme de la programmation étendant l’existant qui fait parties des techniques de programmation qui ont permis de simplifier l’écriture des programmes informatiques, en les rendant plus modulaire et plus faciles a faire évoluer. Aujourd'hui, les Aspects et les composants logiciels sont deux paradigmes très prometteurs; qui favorisent la réutilisation et simplifient le développement logiciel. A ce jour, la mise en œuvre simultanée de ces deux paradigmes reste un champ de recherche très faiblement explorée. A ce jour aucun modèle de composant ne supporte de manière explicite les aspects et plusieurs questions restent ouvertes. Parmi elles : Comment intégrer la représentation des aspects dans les composants logiciels? Comment gérer les interactions et chevauchements entre aspects? Nous présentons dans ce mémoire IASA-AOP, une extension du modèle de composant IASA1 définie au laboratoire LRDSI qui supporte la programmation par aspects. Cette extension consiste à doter l’approche IASA des composants orienté aspect et des ports orienté aspect. L'objectif du travail est de faire supporte au modèle de composant IASA le concept d'aspect dans toute sa dimension: Une fois ce concept supporté, un architecte pourrait définir ses propres composants Aspect qu’il instancierait dans la partie contrôle d'un composant.fr_FR
dc.language.isofrfr_FR
dc.publisheruniv.blida 1fr_FR
dc.subjectArchitecture logiciellefr_FR
dc.subjectComposantfr_FR
dc.subjectProgrammation orienté aspectfr_FR
dc.subjectPortfr_FR
dc.subjectAspectfr_FR
dc.subjectPoint d'actionfr_FR
dc.subjectTissagefr_FR
dc.subjectAdvicefr_FR
dc.titleIASA, une approche architecture logicielle orientée aspectfr_FR
dc.typeThesisfr_FR
Collection(s) :thèse de magister

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
32-004-47-1.pdfThèse de Magister2,67 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.