Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : https://di.univ-blida.dz/jspui/handle/123456789/5575
Titre: Caractérisation phenotypique d'une population tellurique d'agrobactérium
Autre(s) titre(s): évidence d'une association preferentielle entre plasmide et chromosome
Auteur(s): Ouadah, Djaouida
Mots-clés: Chromosome
Plasmide
Population tellurique
Date de publication: 1992
Editeur: univ.blida 1
Résumé: L'analyse de quatre échantillons de sol collectés au hasard dans une parcelle qui n'a pas été cultivée pendant cinq années à révélé la présence d'une importante population agrobactérienne estimée à 3 x 107 agrobactéries g'. La caractérisation de 72 souches isolées de quatre milieux d'isolement, suggère la prédominance dans ce so1 d'agrobactéries appartenant aux biovars 1 (55,6%) et 2 (44,4%). L'analyse fine des souches d'Agrobacterium par la comparaison de marqueurs chromosomiques naturels (profils d'ADN digéré, profils de protéines cellulaires et caractères culturaux) a permis de révéler que la population du biovar 2 est homogène (chr B) mais que la population du biovar 1 est composée de cinq groupes chromosomiques différents (chr À, C, D, E, et F). Les chr A, B, Cet D sont représentés à des niveaux similaires à travers 1es différents sites de prélèvement d'échantillons. Le test de pathogenicité sur cinq espèces de plantes a révélé la présence d'une proportion exceptionnellement élevée de souches tunorigènes (32%). Toutes ces souches tunorigènes appartiennent au biovar 1. L'analyse d'autres caractères plasnidiques (métabolisme opinique et réaction à l'agrocin 84) a révélée une association préferentielle entre le plasmide et 1a bactérie hôte. En effet, 1'échantillon de population tellurique d'Agrobacterium est composé comme suit: i) 16 souches de chr À portent un plasmide Ti de type nopaline, ii) huit souches de chr € ont un plasmide Ti de type octopine, iii) quatre souches non pathogènes du biovar 1 (deux des quatre chr D, une chr E et uné chr F) ont des profils d'utilisation d'opines uniques, et iv) les souches du biovar 2 (chr B) sont non pathogènes mais utilisent la nopaline. Bien que la sensibilité à l'agrocin 84 soit un trait des plasmides Ti à nopaline, 14 des 16 souches de chr B se sont révélées être sensibles à cette bactériocine; ce résultat suggère la présence dans ces souches d'un plasmide Ti défectueux.
Description: Bibliogr. ill. 65 p.
URI/URL: http://di.univ-blida.dz:8080/jspui/handle/123456789/5575
Collection(s) :thèse de magister

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
32-630-18.pdf33,93 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.